Jeunesse

Amour, vengeance et tentes quechua, Estelle Billon-Spagnol

Amour-vengeance-et-tentes-Quechua

Auteur :  Estelle Billon-Spagnol

Edition : Sarbacane

Parution : 2017

Prix : 15,50€

Résumé : Deuxième samedi du mois de juillet. Depuis toujours, ce jour précis, Tara et ses parents – le morne postier et l’Italienne agitée – prennent le départ des vacances. Direction « le Momo s », camping tenu par la vieille Momo et son fils Jacky.
Là-bas, Tara respire, retrouve la rivière et son copain de toujours : Adam. Adam devenu, cet été… ce beau mec qui la remue totalement !
À peine le temps de savourer que débarque Éva, belle et brûlante comme le soleil, et vite surnommée « La Frite » par Tara. Ils étaient deux, ils se retrouvent trois. Les mauvais coups vont tomber, pour Tara comme pour Adam et La Frite, mais aussi pour ce qui n’existe plus : l’ insouciance d’avant.

Mon avis : Autant je dévore illico leurs parutions pépix que j’adore (pour les 9-12 ans je dirais) autant leur collection Exprim’ je la connais moins. Et s’ils sont tous aussi bien que celui-ci je vais aimer de plus en plus ^^.

Ce récit c’est celui de Tara, une jeune femme qui chaque été retourne au même camping et y retrouve son ami de toujours Adam. Ce garçon qui la connait sur le bout des doigts. Sauf que cette année c’est différent car tara n’arrive plus à le voir que comme un simple ami. Et surtout parce que leur duo n’en ai plus un à cause de l’arrivée d’une autre jeune fille belle comme tout et qui fait tourner la tête à tout le monde.

Nous avons alors une vraie guerre qui se déclare entre Tara et la frite et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est cash, hilarant et en même temps hyper réaliste. On sent les ados pas encore tout à fait de jeunes adultes, encore pleinement à fleur de peau qui se cherchent. Ce roman c’est celui d’une période charnière et décrit avec peps et réalisme.

Mais outre cette histoire entre le trio, nous avons aussi des thèmes comme la quête d’un père, une vie de couple en pleine déliquescence, la difficulté de vouloir changer de voix une fois adulte. Bref derrière ce roman solaire avec une écriture pleine de mordant et volontairement cash se trouve énormément de thèmes importants et bien mis en lumière.

Une très belle découverte et j’espère vous avoir donné envie de vous le prendre pour votre PAL de l’été. Il serait parfait !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Amour, vengeance et tentes quechua, Estelle Billon-Spagnol »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s