Jeunesse

Ces liens qui nous séparent d’Ann Brashares

Ces-liens-qui-nous-separent

Auteur : Ann Brashares

Edition : Gallimard Jeunesse

Parution : 2017

Prix : 16,50€

Résumé : Sasha et Ray passent tous leurs étés dans la vieille maison de famille de Long Island. Depuis l’enfance, ils partagent tout, lisent les mêmes livres, courent les mêmes sentiers sablonneux vers la plage, dorment dans le même lit. Mais ils ne se sont jamais rencontrés !
Car le père de la jeune fille a été marié avec Lila, la mère de Ray. Et depuis leur séparation houleuse, chacun a refait sa vie et veille à ce que leurs nouvelles familles ne se voient jamais en même temps dans la maison des vacances. Mais cet été, le destin s’en mêle, aidé d’Emma, Quinn et Mattie, leurs trois sœurs irrésitibles.
Les chemins de Ray et Sasha vont enfin se croiser. Et bien des certitudes vont voler en éclats.

Coup de foudre, secrets enfouis, drame familial et lieux de rêve… Un roman sentimental étourdissant qui irradie d’émotion, à dévorer au soleil ou à l’ombre.

Mon avis : Les romans d’Ann Brashares généralement avec moi ça ne passe pas. J’en ai essayé trois et à chaque fois c’était très moyen. Celui-ci était la dernière chance pour l’auteure de me convaincre et elle a réussie mais avec un brio incroyable. Je ne m’attendais pas à ce déferlement de sensations, de pleurs et de rires. Je peux déjà vous le dire FONCEZ !!

Nous suivons donc deux ados Ray et Sasha, leur mère et père respectif ont eu une vie commune et trois filles ensemble mais voilà leur divorce c’est très mal terminé, dans la rancoeur et la rage. Il faut un peu de temps pour tout remettre dans l’orde mais après ça roule tout seul. Nos deux héros partagent leur chambre à tour de rôle mais ne savent même pas à quoi l’autre ressemble. C’est à l’image de cette famille très très étrange. Surtout on sent de suite l’ambiance. On sent qu’il y a quelque chose de cacher derrière cette rancoeur entre les deux anciens époux. J’ai d’ailleurs aimé comment le voile est levé petit à petit par touche qui de ce fait nous fait dévorer le livre sans avoir l’impression que ça va trop vite. Le timing et la construction sont géniales.

Surtout ce roman c’est aussi l’histoire entre ces deux ados qui, par un concours de circonstances vont enfin se croiser en chair et en os. Leur histoire est belle, douce. Elle fait contrepoids à toute la lourdeur du secret familial et du coup le roman est pas bancal du tout. Et puis j’aime lire des histoires d’adolescents s’ouvrant à l’amour. C’est toujours fort et beau. la plume de l’auteure m’a d’ailleurs particulièrement conquise à ces moments-là.

Enfin, LE secret. J’en suis restée scotchée. Je ne m’y attendais pas tout à fait. Surtout la construction machiavélique de l’auteur fait que ce moment est chargé de sentiment. C’est un crescendo. On sent qu’on monte toujours plus haut dans la douleur et que ça finira forcément par péter à un moment. Et c’est le cas.  Un vrai feu d’artifice. Tous les non-dits explosent enfin. Et on est happé malgré nous, totalement pris à parti dans cette querelle familiale.

Et puis il y a le drame. Qui par son malheur soudain et brutal réussi à apaiser le tout. Je ne l’avais clairement pas vu venir lui. Je n’en dirais pas plus, mais sortaient vos mouchoirs.

Clairement toute cette intrigue est menée de main de maitre. Et surtout le tout est portée par une écriture d’une finesse et d’une délicatesse rare. Quant aux personnages ils sont tous (et ils sont nombreux) fouillés et réalistes. Chacun à ses propres combats à mener, ses envies et ses attentes qui en font des personnages attachants.

En bref, comme dit plus haut : foncez. Ce livre est tout simplement magique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s