Bande-dessinée

Momo, Garnier/Hotin

Momo

Auteur : Jonathan Garnier

Dessinateur :  Rony Hotin

Edition :  Casterman

Parution : 2017

Prix :  16€

Résumé : Momo, 5 ans, est éduquée par sa grand-mère dans un village portuaire. Elle croque la vie, entre petites bêtises et modèles d’avenir, les sentiments à fleur de peau. Présentations avec une fillette incroyablement attachante.

Mon avis : Momo est une jeune fille tous simplement incroyable. Elle vit chez sa grand-mère car son père travaille sur un bateau de transport et est donc très souvent absent pendant de longues périodes. De sa mère on a aucune information.

Cette BD c’est tout simplement un vrai raz de marée de sensation pour moi. Un vrai coup de coeur. Moto est une petite fille très attachante. Elle représente à elle seule l’insouciance et l’innocence. Elle est vive aussi. N’hésite jamais à mettre les pieds dans la plat, n’a pas peur de parler à des plus grands et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Du haut de ses 5 ans elle en impose. Mais en même les deux créateurs de la Bd on su lui garder une bouille d’enfant, des attitudes et des façons de parler comme une enfant. Elle est donc tout simplement adorable. Je vous défie de ne pas succomber à ce petit bout.

Elle va en vivre des aventures dans cette BD. Entre amitié avec des grands, course-pousuite avec le chat de sa grand-mère, course chez le poissonnier du village qui lui fait peur. C’est une vraie histoire d’amitié, de bêtises d’enfants qui nous rappelle un peu nous quand on avait 5 ans.

Et puis outre être une BD vive, enjouée il y a aussi de vrai moment dur qui à l’image de la vie, rendent le récit réaliste. En effet, déjà son papa ne cesse de lui manquer. Moto est parfois perdue sans lui à ses côtés. Et puis la fin. C’était un tel crève-coeur. Je ne m’y attendais pas du tout.

En effet, un autre gros point positif ce sont bien sûr les dessins et pour moi, surtout les couleurs. Elles sont douces avec des traits du visages très expressifs. Les deux niveau de communication entre les bulles et les dessins sont parfaitement accordés. Mais avec des couleurs aussi douces je m’attendais à un récit entièrement joyeux et doux. Or, non. Et c’est ce qui rend cette Bd encore plus belle.

J’aurais encore plein de belles choses à vous racontez sur cette BD mais le mieux c’est encore que vous la lisiez. Ce cycle (peut-être, j’espère, le premier d’une plus longue série) n’est qu’en deux tomes en plus. Et puis vraiment vous adorerez découvrir cette petite fille si juste, si incroyable à tous les niveaux. Foncez !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Momo, Garnier/Hotin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s