Fantasy·Jeunesse

The curse tome 1, Marie Rutkoski

the-curse

Auteur : Marie Rutkoski

Edition : Lumen

Parution : 2017

Prix : 15€

Résumé : Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Mon avis : Lumen a vraiment le don pour faire des résumés tellement long ! C’est parfois un peu dommage je trouve. A force de trop dévoiler on perd un peu du suspense. Mais bon, ce n’est pas l’objet de cet article mais bien mon avis sur the course. J’étais intriguée par cette histoire à cause de Lucie de la chaine Lulai lis qui en parlé et très bien. Après ce n’était pas non plus l’attente insoutenable. Mais j’ai été plus que surprise par ma lecture.

Nous avons droit à deux personnages principaux incroyable. Kestrel est une jeune femme, noble dotée d’une intelligence époustouflante et surtout d’une sens de la stratégie et de l’observation qui lui sont toujours très utile. Elle est ce genre d’héroïne forte que j’aime. Mais attention forte sans être badass et sans défaut. Au contraire. Elle a parfois des gestes et des sentiments qui nous la rende humaine. Arin est un peu pareil. Lui aussi est d’une grande intelligence et sait manipuler pour parvenir à ses fins. Du coup le choc entre les deux est très intéressant à suivre. Il y a un vrai équilibre qui se créer entre nos héros et l’auteur en passant d’un point de vue à l’autre sait rendre son histoire encore plus complexe.

J’avais vraiment l’impression d’assister à une partie d’échec. Kestrel et Arin jouent entre eux parfois en même temps l’un contre l’autre. Chacun d’eux essaye de lutter pour son camp tout en essayant de deviner les intentions de l’autre. Tout cela donne une vraie dynamique et pas mal de suspense. On veut savoir comme Kestrel qui est Arin et comme Arin on veut comprendre Kestrel, ses sentiments et ses intentions. Dans un climat difficile de conquête et d’esclavage ces deux héros sont centraux et très vite ce qui n’était qu’une relation maitre-esclave va devenir bien plus compliqué. Tout arrive petit à petit pour prendre une ampleur folle et c’est hyper bien fait. Et alors la fin ! Whaou !! Ca donne envie d’avoir la suite immédiatement en main.

Le seul petit défaut que je pourrais trouver à ce tome un c’est le manque de description de l’univers. Le tout reste assez peu précis. Or, j’adore en fantasy avoir un univers que je puisse voir, sentir. Après cela s’étoffera peut-être avec le second tome. Je l’espère en tout cas.

Au final cette histoire est une superbe découverte que je vous conseille fortement.

Publicités

8 réflexions au sujet de « The curse tome 1, Marie Rutkoski »

  1. Etrangement, je n’arrive pas trop à cerner ce roman. Je trouve que la quatrième de couverture part dans tous les sens, ce qui ne me permet pas de me faire une idée précise de l’histoire.

    Et pourtant, je le vois PARTOUT et tout le monde adore ^^ ! Mystère, donc.

    Aimé par 1 personne

    1. En fait c’est avant tout l’histoire de deux stratège hors pair qui vont se combattre comme une partie d’échec sauf que là les enjeux sont le devenir de deux royaumes. Il y a assez peu d’action mais alors quand il y en a elle est bien présente. Certains lui reproche d’être un peu trop introductif ce que je peux comprendre. Mais il y a une très bonne base pour une histoire géniale.

      Aimé par 1 personne

  2. Ce livre m’est tombé des mains au bout de 100 pages et ça me désole parce que j’en attendais beaucoup 😦 ce manque de description d’univers dont tu parles était mon plus gros souci, et j’ai trouvé les personnages tellement clichés dans cette mise en place de récit.. Mais vu toutes ces belles chroniques je me dis que je passe quand même à côté de quelque chose, tu m’as convaincue de lui redonner une chance !

    Aimé par 1 personne

    1. Faut pas se forcer non plus. Il m’est arrivé plusieurs fois d’abandonner des livres qui ont eu un succès incroyable. Tout le monde n’a pas la même sensibilité donc n’aime pas la même chose. Encore heureux !
      Moi par exemple je n’ai jamais compris l’engouement autour de divergent. J’ai trouvé les personnages et leur histoire d’amour cliché au possible avec tellement de facilités que l’univers en devenait beaucoup trop simple. Pourtant c’est un succès fou.

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai qu’il y’a cette dimension aussi. Plusieurs livres m’avaient déplu à un moment pour être de très belles découvertes après. peut-être que the curse sera de ceux-là pour toi 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s