Non classé

The book of Ivy, Amy Engel

the-book-of-ivy-tome-1-the-book-of-ivy-581703-264-432

Auteur :  Amy Engel

Edition : Lumen et PKJ pour le poche

Parution : 2015

Prix : 15€ ou 6,95€

Résumé : Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ?

Mon avis : Il faut avouer que ce résumé il en jette quand même ! Et pourtant j’ai quand même mis deux ans avant de me lancer enfin dans cette lecture. C’est bête, mais parfois, à trop voir les livres partout j’en ai moins envie. C’est la sortie poche qui m’a décidé. Je l’ai mis sur ma liste de Noël spécial « amis-libraires » et je l’ai eu. Ah oui et autre info pour tout ceux qui auront envie de le lire et j’espère que vous serez nombreux, la fin sort en poche en avril !

Alors mon avis sur ce livre est finalement un peu particulier. En effet, j’ai bien cru que je n’allais jamais aimé ce livre. Je m’explique. La première moitié du livre, ce qui est énorme, ne m’a absolument pas convaincue. Je ne sais pas si à force de livre des dystopies je deviens exigeante mais voilà j’étais ailleurs, pas du tout entré dans le livre. Cette première moitié est molle. Je ne vois pas comment le dire autrement. C’est le train-train de Ivy et Bishop. Certes ça a une utilité car on voit leur complicité se créer petit à petit. Et encore ! En trois mois. Puisque bien sûr le plan de son père de faire tuer Bishop par sa fille doit avoir lieu dans un délai ultra-court. Sauf que je n’ai pas ressenti d’urgence ni vraiment de suspense. Et puis Ivy avait trop tendance à se voiler la face sur Bishop. Ca m’a tapé sur les nerfs. J’aurais aussi aimé que la ville soit plus décrite, le cadre de vie plus précis. Tout se passe dans un espace réduit et pourtant tout était très flou. Dommage.

Mais heureusement la seconde moitié du livre a vraiment sauvé le tout. Selon moi ! Là Ivy commence enfin à remettre en question son engagement, la volonté de son père et de sa soeur. C’est bien amené avec parcimonie et délicatesse. Ca n’arrive pas comme un cheveu sur la soupe. Avec son travail elle est amené à réfléchir par elle-même, ses conversations avec Bishop aussi lui montre un autre visage à leur société. Il est vraiment incroyable car il est capable de voir que tout n’est pas tout noir ou tout blanc, il veut faire ce qui est juste même s’il n’en a pas le droit. Il est franc et droit dans ses bottes comme dirait ma grand-mère. Et il permet donc à Ivy de devenir pleinement elle-même et non pas celle que sa famille veut qu’elle soit à tout prix. Et puis cette seconde partie est un peu moins romance. Enfin ils en sont à un stade qui m’a plu. Fini les je t’aime mais je ne veux pas me l’avouer et autre qui me saoulait. Et surtout là on a de l’action et du suspense. Là j’ai ressenti enfin ce compte à-rebours implacable. Et c’était génial. Et puis mention spéciale à la fin qui finit par un twist de fou que j’avais pas vu venir. Je m’attendais à une partie de ce qui arriverais mais pas totalement et ce qu’Amy Engel a choisi est bien mieux. Frustrant mais avec un vrai potentiel pour le second et dernier tome.

En bref cette dystopie aurait mérité d’avoir un cadre narratif plus poussé et d’être mieux équilibrée. Tout y est mais concentré sur la dernière moitié. C’est un petit peu dommage. Heureusement que cette dernière partie était excellente !

Publicités

3 réflexions au sujet de « The book of Ivy, Amy Engel »

  1. Encore une fois, tu as raison concernant le manque de description de l’univers 🙂 mais ça ne m’a pas plus dérangé que ça (peut être parce que je ne suis pas habituée aux dystopies haha !) Gros coup de cœur de mon côté pour ce bouquin ! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s