Non classé

Méto tome 1 : la maison d’Yves Grevet

meto

Auteur : Yves Grevet

Edition : Syros et PKJ (poche)

Parution : 2008

Prix :  16,60€ ou 6,60€ 

Résumé : Soixante-quatre enfants vivent coupés du monde, dans une grande maison. Chacun d’eux sait qu’il devra en partir lorsqu’il aura trop grandi. Mais qu’y a-t-il après la Maison ?…

Mon avis : Je remercie énormément Alexandra du blog : comme par enchantements, qui m’a offert ce livre pour Noël et dédicacé qui plus est ! J’avais très envie de découvrir la plume de l’auteur et je peux d’ors et déjà vous dire qu’Alexandra a très bien choisi avec Meto.

Nous suivons donc l’histoire des ces 64 enfants enfermés depuis leur enfance dans une maison aux règles très stricts qui sont quasiment impossible d’enfreindre sans en subir des conséquences horribles. Le tableau est planté. L’ambiance est pesante et intrigue dès les premières pages. Nous suivons tout du point de vue interne de Meto, un des grands de la maison. Il sait qu’il va bientôt « craqué », autrement dit grandir. Et qu’il lui reste peu de temps à vivre à la maison, ce qui l’angoisse car personne ne sait ce qui se passe « après ». Ce point de vue est très pertinent. En effet, lui connait les codes, nous non, et au départ nous sommes donc totalement déroutés par le conditionnement de ces enfants. heureusement ça ne dure pas, puisque Meto est très vite chargé d’être le mentor d’un « bleu » autrement dit un nouvel enfant et lui apprendre les règles de la maison.

Je disais donc, qu’il y’a un suspense de fou dans ce livre. Quoique en fait il s’agit même plutôt d’une ambiance quasiment palpable par l’écriture d’Yves Grevet. On sent la tension qui monte, la peur de savoir ce qu’il advient d’eux une fois qu’ils ont grandit. Lorsque l’histoire prend un nouveau tournant dont je ne peux pas parler sans spoiler, l’ambiance devient encore plus dense et angoissante. On se met a guetté et surveiller tout le monde comme Meto. Et la fin ! Incroyable. Le rythme se précipite d’un coup pour notre plus grand plaisir.

Ce récit est aussi l’occasion de réfléchir sur la manipulation par la peur, comment cela se met en place et les difficultés d’ouvrir les yeux sur sa situation lorsqu’on est en plein dedans. Ce roman est comme un microcosme qui nous montre quelques travers de nos sociétés actuelles. Bien sûr ce côté-là n’empêche nullement le livre d’être un très bon divertissement, bien écrit et bien pensé. Bref je le recommandes à tous !

Stéphanie

Publicités

Une réflexion au sujet de « Méto tome 1 : la maison d’Yves Grevet »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s