Non classé

Une bouche sans personne, Gilles Marchand

cvt_une-bouche-sans-personne_102

Auteur : Gilles Marchand

Edition : Aux forges de Vulcain

Parution : 2016

Prix : 17€

Résumé : Un comptable se réfugie la journée dans ses chiffres et la nuit dans un bar où il retrouve depuis dix ans les mêmes amis. Le visage protégé par une écharpe, on ne sait rien de son passé. Pourtant, un soir, il est obligé de se dévoiler. Tous découvrent qu’il a été défiguré. L’homme commence à se raconter. Léger et aérien en apparence, ce récit devient le roman d’un homme qui se souvient et survit.

Mon avis : Enorme coup de coeur pour ce roman découvert grâce à un de mes formateurs libraire. Déjà commençons par la galerie de personnages que nous propose Gilles Marchand. Ils sont assez nombreux à apparaitre mais dans le noyau dur on a les deux amis du narrateur, la gérante du bar et son grand-père. Pour ces quatre là sans connaître toutes leurs vies on a pourtant un sentiment de familiarité qui se créer très vite. C’est la force de l’auteur. Comme son narrateur en sait peu sur ses amis il nous le rend bien tout en leurs donnant une vraie voix propre. En outre, je crois que j’ai rarement vu une galerie de personnages aussi attachants, autant les principaux que les personnages secondaires, comme son voisin un brin fou ou la vieille dame qui interrompt constamment le narrateur lorsqu’il raconte son histoire. Aucun ne vous laissera indifférent si vous lisez ce livre.

Quant à la forme choisit par l’auteur j’adore. Plutôt que d’avoir juste l’histoire du narrateur, Gilles Marchand a choisit de nous dévoiler la vie du narrateur (qui donc n’est pas nommé, choix de l’auteur) qui est ensuite entrecoupée de son récit, son enfance. Par conséquent, cela donne plus de corps aux personnages que l’on découvre hors du temps de récit. Ils ne sont pas juste des spectateurs mais avant tout ses amis. Cela rend aussi ce que raconte le héros moins dur. J’ai également eu un coup de coeur pour les moments d’onirisme totalement hors de la réalité qu’insère Gilles Marchand. On oscille constamment entre dureté et joie de la réalité et folie douce propre aux songes. Et lorsqu’il s’agit de la propre histoire du héros c’est tout simplement magnifique. Là c’est la triste réalité qui prend le pas et en même temps ce n’est pas larmoyant ou cliché. A aucun moment. mais bien entendu je ne vous dévoilerai pas le secret de cet homme. Ce ne serait pas cool du tout.

Bilan : J’espère avoir réussi à faire transparaitre tout ce que j’ai ressenti lors de ma lecture. Il y aurait d’ailleurs bien d’autres choses à dire, mais ce serait trop long et puis il faut vous laisser un peu de suspense aussi 🙂 En tout cas c’est un superbe roman, qui se lit facilement par la fluidité de la plume de Gilles Marchand. Foncez !!

Stéphanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s